UN PASSAGE DÉDIÉ À LA FAUNE SAUVAGE
AU-DESSUS DE L'AUTOROUTE BLANCHE

Rétablir les déplacements
de la faune sauvage
sur le corridor biologique
Salève-Rhône

Favoriser le brassage
génétique des espèces 

Préserver durablement la biodiversité
animale et végétale

Assurer la sécurité
de la faune

et des conducteurs

UN CORRIDOR BIOLOGIQUE
ENTRE LA PLAINE GENEVOISE 
ET LE SALÈVE

Tout au long de leur vie, les animaux ont besoin de se déplacer pour se nourrir, se reposer, se reproduire ou encore conquérir de nouveaux territoires. Les plantes, elles aussi, se propagent par leur pollen ou leurs graines…
 Découvrez l’histoire de l’écopont de Viry !

Espace réservé !
Pour que les animaux se sentent pleinement chez eux, la présence
de l’Homme est interdite aux abords et sur le pont.

DES ACTEURS LOCAUX ET SPÉCIALISTES DE LA BIODIVERSITÉ
PARTICULIÈREMENT IMPLIQUÉS SUR LE PROJET

Réflexions franco-suisses, études des déplacements des animaux, plantations  agricoles spécifiques... Ce projet résulte d’une collaboration étroite avec les acteurs
du territoire.

L’évolution de la faune autour et sur l’écopont est observée et étudiée minutieusement afin de nous assurer la bonne utilisation de l’ouvrage. 

Vous souhaitez plus d’informations sur l’écopont de Viry ?

“Si notre mission d’accueil des conducteurs sur l’A40 est connue de tous, nous portons également une mission environnementale à travers notre «Carnet de route #Environnement» qui guide chaque jour nos actions. La protection de la faune est l’un des huit axes de ce carnet, qui vise à mieux respecter, pérenniser et valoriser le cadre de vie dans lequel nous évoluons toutes et tous. L’écopont de Viry, ouvrage franco-suisse, en est l’une des concrétisations.”
Les équipes d’Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc 

ATMB S'ENGAGE !

____________________________________________

Maître d'ouvrage et financeur

Financeur

4,3 millions d’€ financés à parts égales par ATMB et l’État de Genève

ACCÉDEZ AU COMMUNIQUÉ DE PRESSERETOUR

Cerfs, chevreuils, renards, lièvres, sangliers, blaireaux, fouines, muscardins, mulots, grenouilles rousses, crapauds calamites, reptiles, lézards...

PRÈS DE 100 ESPÈCES

recensées sur ce corridor

de nouveaux horizons pour la faune sauvage

ÉCOPONT DE VIRY

UN PROJET D'ENVERGURE
DIMENSIONNÉ POUR LE PASSAGE DU CERF

25 M
de large et de long

3 500
hommes/jour

0
accident

2 000 m2
de béton

170 M
d'écrans bois

8 MOIS
de travaux

TÉLÉCHARGEZ LA BROCHURE ÉCOPONT